Graphisme - Photographie - Illustration

Retour sur: The man who wasn’t there…

J’accroche bien la pellicule. Je fais partie de cette catégorie de personnes dont on se souvient lorsqu’on l’a croisé. Ceci dit, je n’ai jamais vraiment ressenti que c’était moi sur les clichés. Mon vaisseau en représentation, plus probablement. Mais pas moi.

Alors ça n’est pas vraiment simple de se dévoiler sur une image qui me représente bien plus que n’importe quelle photo déjà prise. Ce visuel, échappé des collections de Méta Objets que j’affectionne tant, offre la personne telle qu’elle est. Transparente. Limite insipide. Éthérée. Et certainement pas en synchronisation avec l’instant présent. Moi.

Tout au long de ma vie, j’ai eû besoin d’intermédiaires pour me reconnecter avec ce temps non conjugué dont on est censé profiter. Des relations très particulières, intimes et profondes. Un peu comme quand tu guides un autiste pour qu’il regagne l’autocar parfois. Je n’ai pas de honte de l’avouer. Sans cette âme complice je n’ai aucune existence dans votre époque. Je suis là, mais je n’y suis pas. Je réfléchis toujours à demain et repense à avant hier, en quête de solutions pour des problèmes qu’on a rarement soulevé. J’ai mis mon t-shirt à l’envers en m’en rendrais compte dans l’après-midi. J’ai oublié de faire des trucs importants parce que je préfère savoir plutôt que suivre. Vivre la démonstration plutôt que lire le théorème. Les constantes ne m’intéressent pas. Tout est variable si l’on veut pouvoir s’échapper du carcan de ces petites mentalités standards dont la plupart se satisfont.

J’ai parfaitement conscience du nombre de choses à côté desquelles je passe. Parfois, ça me lamine totalement. Mais c’est le prix à payer. Le choix décidé.  La douleur de ne pas pouvoir tout avoir. Comme tout le monde. Reste cette hyper sensibilité développée au delà des normes qui parfois fait que, verbalement, plus personne ne peut comprendre. Alors je rentre dans mon cocon et pour oublier ce simple problème d’incommunication me focalise sur de nouvelles images à créer.

Je suis là. Pour les gens qui savent voir. Je ne suis pas là. Pour les autres trop pressés.

 

« The man who wasn’t there » – 2007 – Collection MetaObjects II.

Disponible en tirages & séries limitées, ainsi que versions numériques HD dans Le Shop.

 

Kyesos autoportrait in metaobject style

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :