Graphisme - Photographie - Illustration

Infornography V : évasions…

Art, Infornography 2012-2015

Renouveler. Toujours renouveler.

C’est la problématique qu’on traine lorsqu’on se concentre sur un thème. L’image s’épuise. Trop ressemblante àInspirée deDéjà faite. Pourtant il y a toujours moyen de gratter un peu plus loin les coins obscurs d’une imagination qu’on a pas totalement épuisé.

En rapprochant les images passées de celles encore à l’état de projets le fil conducteur de toute la collection s’est révélé naturellement : des filles qui veulent ressembler à des poupées et des créatures artificielles qui souhaiteraient qu’on les croient vivantes. Je n’invente pas le monde ; je ne fais que le photographier.

De cette constatation résulte le contenu de ce cinquième et dernier volume. Un final. Une naissance aussi avec la collection qui suivra : « Electric Sheeps for Androids & Dreamers ». Le clin d’œil n’est pas dissimulé et dans cette aventure les petites filles tendront à devenir réellement leurs icônes de plastique, tout comme ces dernières qui deviendront de perturbantes sources d’émotions et sentiments.

 

« Electric Sheeps for Androids & Dreamers » pointera ses pages début 2016. Oui : ses pages. J’ai décidé d’en faire un livre auto édité. Sa maquette quasi finale sera consultable d’ici décembre et le bouquin sera proposé en crowd funding en tout début d’année prochaine. Pas de E-book ? Si, mais avec le livre car j’ai souhaité proposer quelque chose de concret dans ces mondes d’imaginaires. Un beau format sur papier couché pour éloigner l’image du « comment » et mieux se laisser happer dans d’autres inspirations. Un objet à tenir pour se rappeler qu’avant de tout numériser on savait déjà communiquer en se faisant de simples dessins dans le sable avec un bout de bois.

La collection Infornography est close. Et il y a encore tant à faire…

 

Voir les précédents volume :

 Infornography IV

Infornography I-II-III

Browse portfolio
%d blogueurs aiment cette page :