Graphisme - Photographie - Illustration

Timewarp : The Amazing Glourmiche…

Forcément, tu n’as pas connu cette chose antique, toi qui caresse les écrans du bout des doigts. Alors qu’est-ce que c’est ?

Il faut se replonger dans le contexte : 1986. Ouch ! Pendant que Trust fait sont anti-social à la radio, que les potes de lycée s’éclatent sur les mobs à trafiquer et envisagent les mathématiques sur les courbes en formation des donzelles, certains comme moi s’enferment pour passer la nuit sur ces étranges machines que sont les ordinateurs personnels fraichement démocratisés. Nous sommes les pré-Geeks.

Ça fait 2 ans que le Mac 128, kitté en 512, trône ici, gobeur du budget voiture censé aller avec le permis un peu plus tard. J’y ai déjà expérimenté pas mal de choses. Bon traitement de texte & tableurs ne comptent pas. Par contre je me suis fait les dents sur ce langage Basic (signé Microsoft, très drôle à trouver chez Apple à l’époque), qui me confirme juste que mes talents de programmeur sont bien piètres et que la logique n’est pas suffisante seule.

Non, ce qui retient mon attention depuis l’arrivée de la machine c’est ce fameux Mac Paint. Certes c’est en noir et blanc, seuls les tramages donnent une certaine illusion de nuances. Certes la boule si rapidement encrassée de la souris ne donne pas toute la précision espérée. Mais le déclic est là, notamment initié par cette mouche dessinée au point par point à grands renforts de loupe.

Kyesos-1985-FLY

Essayer de sortir quelque chose d’attractif de ce Macintosh est un défi permanent. Rédac’ chef du journal du lycée, qui me permettra de rencontrer un précieux complice, Christophe Rambaud, nous étalons nos pulsions créatives dans ces colonnes qui sentent bon la photocopie fraiche. Déjà à l’époque, l’administration tique un peu que je ne cherche pas à faire de bénéfices mais bon… on a l’âme du crevard que la société formate ou on ne l’a pas.

Après avoir créé de nombreux et éphémères héros de bande dessinée, j’envisage donc d’utiliser ce Macintosh pour faire ma révolution à moi tout seul : une BD sur ordinateur ! The Amazing Glourmiche en sera le résultat, avec ses personnages bien plats que ne renierait pas un certain South Park et ce minimalisme supposé faire moderne.

L’aventure n’est pas allée très loin car après 3 épisodes le projet passera vite aux oubliettes. Mais l’idée était là et je me marre un peu quand je vois qu’aujourd’hui la majeure partie de la production de bandes dessinées est faite… sur ordinateur ^^. Comme quoi on peut avoir les idées mais ne pas en être l’exploiteur.

Voilà les 2 planches vintage retrouvées. Les disquettes contenant les fichiers étant parfaitement illisibles aujourd’hui ce sont juste des scan’ de vieilles sorties ImageWriter. Enjoy !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :