Graphisme - Photographie - Illustration

Street Art cuvée 2017

Il est des évènements, encore dans leurs premières éditions, qu’on prend d’avantage de plaisir à recevoir que d’autres. C’est le cas du Street Art Fest à Grenoble, qui transforme la ville en authentique musée à ciel ouvert.

 

Pour ma part c’est l’occasion de retourner à une vieille passion : la capture de ces expressions urbaines. Toute cette semaine je posterai ici et sur Twitter les différentes trouvailles et rencontres au fil des rues. Mais avant de commencer, je tenais à tirer mon chapeau à un furieux plutôt excellent : monsieur Green.

Son délit est visible dans une rue étroite, mal éclairée de Grenoble, ce qui est plutôt paradoxal quand on découvre le support qu’il utilise : du végétal. Un an après sa pose, l’œuvre reste toujours visible rue du Phalanstère malgré la soif des plantes ! Alors respect Mr Green car sur ce coup : c’est juste énorme ! <3

 

Version plus fraiche, quelques temps après sa pose :

Vegetal street art by Kyesos

D’autres articles sur le Street Art dans le site…

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :